Les compositions de calques de Photoshop


Outil composition de calques dans Photoshop

Déclinez plusieurs versions d’un photomontage dans un unique document

En tant que concepteur graphique, nous sommes souvent amenés à créer de multiples maquettes du même projet que l’on souhaite présenter à un client. Les compositions de calques au sein de Photoshop permettent de gérer plusieurs déclinaisons d’une composition à l’intérieur d’un unique fichier Photoshop.

En d’autres termes, on peut sélectionner en un seul clic tous les calques reliés à une version de notre choix. Le panneau de calques affiche alors uniquement les calques visibles concernés et désactive les calques masqués. Magique!

Et la magie ne s’arrête pas là: la fenêtre de gestion de composition de calques, offre la possibilité d’attribuer à un même calque différentes options de style ou de mode de fusion. Dans le même ordre d’idées, la position ou l’opacité d’un calque peut varier d’une composition à l’autre. Ne l’oublions pas, toujours au sein du même fichier Photoshop.

Options compositions de calques dans Photoshop

Pour les adeptes d’Illustrator, cette fonction s’apparente aux Plans de travail. Le Designer trouvera un allier précieux à travers cet outil. Personnellement j’en fais un usage intensif. Soit dit en passant, je compare la venue de cet outil dans CS5 à l’introduction des calques dans la version 2.5 de Photoshop en 1995. Et oui, les calques n’ont pas toujours existé! Les pionniers de l’époque n’avaient alors pas d’autre choix que de sauvegarder de nombreuses versions des étapes importantes de la composition en work in progress dans le but de pouvoir revenir en arrière au besoin. Une gymnastique que nous épargnera donc cette fonction.

Un exemple concret:

Depuis plusieurs années, je réalise le design graphique de boîtes de mouchoirs pour une entreprise canadienne. Je cumule à ce jour 300 concepts. Le client me demande de lui livrer pour chaque concept 4 déclinaisons de couleurs. Comptons des dizaines de calques par concept. Comprenez alors l’intérêt de pouvoir gérer les 4 déclinaisons à même un seul et unique fichier. Le moindre changement d’un élément graphique se répercutera ou non, selon nos besoins, sur l’ensemble des maquettes. Pas besoin, donc, de retourner sur 4 documents différents.

Conception graphique de boite de mouchoirs

Gain de temps, gain d’argent

Autre avantage non négligeable; dans ce contexte, outre le temps précieux économisé en cours de conception, je me retrouve avec 300 documents à archiver et non 1200! Ça représente quelques gigabytes de stockage en moins à acheter. Lorsque vient le temps d’apporter des corrections client, j’ouvre un document, pas quatre. Bref, si vous n’êtes pas encore convaincu, je vous invite vivement à l’experimenter. Les quelques minutes nécessaires à découvrir le potentiel de l’outil des compositions de calques seront rapidement rentabilisées. Vous m’en donnerez des nouvelles.

Note: la fonction compositions de calques est accessible par le menu fenêtre

 

Automatisation de tâches sous photoshop

Puisque nous parlons de techniques d’optimisation, j’ouvre une parenthèse sur l’avantage d’utiliser des scripts ou des actions permettant d’automatiser des tâches répétitives. Je faisais mentions plus tôt des centaines de concepts de boites de mouchoirs que j’ai réalisé ces dernières années. Le client et moi même souhaitions voir des simulations 3D des boites en cours de conception, j’ai donc simulé dans Photoshop une boite en 3D. Partant de ma maquette à plat, j’ai isolé sur des calques les différentes faces de la boite puis leur ai appliqué une déformation pour donner une perspective et un effet de volume 3D. Simple, oui, mais l’opération devant se répéter des dizaines de fois en cour de conception, j’ai donc eu recours aux actions de Photoshop pour enregistrer une première fois les différentes manipulations en vue de les reproduire automatiquement aux concepts suivants.

Je vous invite à consulter mon poste consacré aux actions et automatisations de tâche sous Photoshop

action photoshop


Visionnez mon portfolio en retouche d’image